La moxibustion est une méthode de soin utilisée en Médecine Traditionnelle Chinoise. Elle fait référence à l'élément Feu dans la Théorie des 5 éléments. C’est l’utilisation de la chaleur sur une zone spécifique du corps dans le but de rééquilibrer un dysfonctionnement énergétique.


La moxibustion est une méthode séculaire simple issue de la médecine chinoise basée sur l’utilisation de la chaleur. Nous connaissons les bienfaits de la bouillotte, les cataplasmes, les infrarouges... La moxibustion concentre la chaleur sur une zone du corps ou un point d'acupuncture précis, correspondant à une fonction ou à un organe du corps. Les moxas ont des propriétés chauffantes et asséchantes permettant ainsi le traitement d'un grand nombre de pathologies.

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les maladies provoquées par le froid ou l'humidité sont soignées efficacement par les moxas. En Chine la moxibustion prédomine naturellement dans les régions les plus hautes et les plus froides, d'où elle est originaire. Le mot moxibustion vient du japonais « mokusa » qui signifie « herbe à brûler ». Les moxas sont fabriqués à partir de feuilles d'armoise séchées et réduites en poudre, auxquelles sont parfois incorporées d'autres herbes choisies pour leurs propriétés médicinales.
 
Selon les recherches modernes, l'action globale de la moxibustion consiste en une multiplication des globules blancs. Le sang humain est constitué de liquide plasmatique et d'éléments solides : les globules rouges et les globules blancs.
Les globules blancs (ou leucocytes) détruisent les bactéries lors de leur pénétration dans l'organisme. Ils contribuent de cette manière à la défense contre les agressions microbiennes dans la mesure où ils sont sains et bien équilibrés en nombre.
Mais l'efficacité de la moxibustion va beaucoup plus loin qu'une simple action sur le système immunitaire permettant ainsi un large champ d'utilisation.